Concours

Ce n’est pas un hasard si la participation de projets de l’ECE à des concours d’innovation est à l’origine du concept de VPE. On retrouve dans cette démarche tous les éléments bénéfiques aux équipes que l’on a cherché à généraliser sur d’autres axes de valorisation.

De nombreuses entreprises cherchent à challenger des étudiants sur des thématiques qui leur sont chères. En les mettant en compétition, elles utilisent les ressorts du jeu pour un exercice qui nécessite souvent un fort investissement en temps et en énergie. Que l’enjeu soit une somme d’argent, un voyage ou seulement la gloire, les résultats sont là: des équipes qui s’investissent dans leur projet au-delà de ce qu’elles feraient pour un simple exercice académique.

Les projets qui jouent le jeu comprennent ce qu’apporte d’être évalué par un jury externe plutôt que seulement par un corps professoral. Les attentes de ces experts sont nombreuses: originalité du sujet, performance technique dans la réalisation d’un démonstrateur, capacité à appliquer des règles de gestion de projet adaptées, aptitude à communiquer sur son sujet via de nombreux supports (diaporama, pitch court, réseaux sociaux, vidéo, affiches…).

Les jurys apprécient souvent la capacité des élèves à aller chercher en dehors de l’école des compétences qu’ils n’ont pas, que ce soit en intégrant des élèves d’écoles de design ou d’écoles de commerce ou en allant enquêter sur le terrain auprès des gens du métier.

Les thématiques classiques des concours sont souvent liées à des valeurs positives comme la protection de l’environnement, l’amélioration du quotidien des personnes fragiles (handicapés, personnes âgées…), l’accès égal aux ressources, à l’éducation… Parfois les thèmes sont plus génériques et adressent l’innovation dans un domaine spécifique. La difficulté est souvent alors l’attente du jury qui espère des projets transformables en startup et donc au minimum, une ébauche de business plan.

Parmi les concours intéressants où les élèves de l’ECE se distinguent souvent, on trouve les Parrot’Awards (Parrot), le Défi H (Sogeti, Le Monde Informatique), Switch Up Challenge (Cisco), Imagine Cup (Microsoft), Génération développement Durable (La Recherche, ADEME)…

Les concours sont nombreux et tous ne se valent pas. Il convient de s’attaquer de préférence à des concours récurrents qui ont montré le sérieux de leurs critères de sélection. Si les concours qui se limitent à une présentation de concepts ont l’intérêt d’évaluer la capacité d’imagination des élèves, ceux qui exigent en sus le développement d’un prototype sont plus prestigieux car s’il est donné à beaucoup d’être créatifs, les ingénieurs ont un talent de plus, celui de savoir réaliser.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Mr Frank Bietrix à l'adresse suivante: bietrix@ece.fr.

 

Projets

S'abonner à Concours