TEMOIN D’USURE

Projet de conception et réalisation d'un logiciel facilitant la maintenance des produits de l'entreprise Stago.

Dans le cadre de la formation proposée par l’ECE Paris, le Projet de Fin d’Etudes (PFE) intervient en troisième année du cycle ingénieur. Conformément au programme pédagogique de l’établissement, ce projet consiste en la réalisation d’une solution technique à caractère innovant par équipe. Dans le respect de la labellisation « Initiative D’Excellence en Formation Innovante » (IDEFI) accordée par l’Etat, chaque PFE doit faire l’objet d’une valorisation lui permettant d’être reconnu par la communauté scientifique et industrielle. L’un des axes de valorisation proposés correspond à une « Innovation en partenariat avec une entreprise ». Le PFE « Témoin d’usure » a ainsi été proposé par l’entreprise française Diagnostica Stago et conduit par une équipe de cinq étudiantes dont deux sont spécialisées en Systèmes d’Information, deux en Technologies de la Santé et une en Energie et Environnement.

Ancien laboratoire pharmaceutique créé en 1945, Stago est aujourd’hui une entreprise de l'Industrie du Diagnostic In Vitro dédiée à l'exploration des pathologies liées à l'hémostase, c’est-à-dire du processus physiologique responsable de l’interruption des saignements. Présente dans une centaine de pays à travers le monde, l’entreprise propose plus de 350 produits aux établissements de santé et aux laboratoires. Parmi ces produits, le STA Compact Max est un analyseur de sang automatique utilisé pour l’étude de l’hémostase. Actuellement, la maintenance de cet automate est réalisée uniquement lors de l’intervention des techniciens Stago chez les clients. Ce processus est long et coûteux car il nécessite souvent un déplacement lorsqu’une panne survient et Stago souhaite donc prévoir les éventuels dysfonctionnements des pièces qui constituent l’automate en estimant leur état d’usure.

L’objectif du PFE « Témoin d’usure » était la conception et la réalisation d’un logiciel mis à disposition sur clé USB devant offrir la possibilité au technicien SAV en intervention chez un client d’effectuer un diagnostic de l’automate que ce soit dans le cadre d’une maintenance curative ou préventive. En respectant la méthodologie d’un cycle en V, le travail a débuté par une phase d’étude où les besoins, la faisabilité et les spécifications ont été définis. Le logiciel a ensuite été pensé de façon à interagir avec le STA Compact Max en exploitant les fichiers générés et mis à jour par l’automate au cours de son utilisation. Cette phase de conception a nécessité l’analyse de ces fichiers, le design de la solution et de son interface, la définition de l’architecture du système et l’élaboration des algorithmes qui ont pu conduire à la phase de développement. Les phases d’évaluation ont enfin permis de démontrer la conformité des résultats obtenus au cahier des charges et d’envisager plusieurs axes d’amélioration.

Ainsi, le PFE « Témoin d’usure » a été à l’origine d’une étroite collaboration entre Stago et l’équipe étudiante en charge de sa réalisation. La valeur ajoutée des livrables a pu être garantie par l’importance de la position du projet dans l’activité de l’entreprise et soutenue par le niveau de professionnalisme adopté par l’ensemble des acteurs impliqués. En réponse aux objectifs de ce partenariat, le PFE « Témoin d’usure » s’impose aujourd’hui comme un apport technologique valorisant.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
17 + 1 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.