FORSE

Total votes: 0

Dans ce papier nous présentons un modèle d'optimisation pour rentabiliser les centrales solaires à tour à sel fondu, en choisissant des périodes optimales de livraison d'électricité.

Le problème qu'engendre la gestion dynamique de projets industriels de cette envergure requiert l'emploi de méthodes de résolution numérique qui approximent des solutions. Le cœur du problème est de résoudre l'équation aux dérivés partielles d'Hamilton-Jacobi-Bellman dans un problème de commande optimale en horizon infinie, combiné à un représentation stochastique de l'énergie reçue du soleil.

Le comportement du système est modélisé par deux groupes d'équations. Le premier relie les paramètres de la centrale: la capacité de la centrale, la surface totale des miroirs, la puissance de la turbine et leur coût unitaire. Le second regroupe l'énergie aléatoire du soleil, le prix de vente du kWh dans une tranche horaire ainsi que le niveaux de la cuve de sel fondu représenté par une variable de commande dépendant du temps u(t).

Résoudre HJB calcule le niveau optimal u*(k) à travers un algorithme dynamique de backward induction qui combine l'ensoleillement et le niveau voulu u(k) en fin de période (k) estimé à partir de celui en période k+1.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
4 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.