P.S.I

P.S.I est un système de paquet sécurisé, adaptable à tout type de contenu, léger, et à prix réduit, permettant d’assurer le suivi du colis le long de son trajet.

Force est de constater que les services de livraison ne sont pas fiables à 100%. En effet, la disparition de colis, sans compter la détérioration, est un phénomène inquiétant : 1,5 millions d’objets disparus à La Poste par an, soit 1 colis toutes les 25 secondes ! Pour les particuliers cela peut constituer une simple contrariété, néanmoins pour les PME françaises ces disparitions se soldent par une perte de 5% de chiffre d’affaires. Ce constat nous a donc amené à nous poser la question suivante : Comment détecter l’éventuelle violation des paquets (colis, lettres, etc.) lors de leur distribution, de manière à assurer au client la qualité et la fiabilité du service ? Pour se faire, nous nous sommes proposé de réaliser un système d’emballage sécurisé à l’aide de la technologie RFID, assurant à la fois intégrité et traçabilité du colis le long de la chaîne de distribution.

L’analyse de l’existant nous a aidé à apporter de nouvelles possibilités à notre système. L’Etat de l’Art nous a permis de connaître les impératifs techniques et fonctionnels que notre système devra respecter afin qu’il puisse être intégré à son environnement de manière efficace.

Pour ce projet, nous avons donc réalisé un système de paquet sécurisé, adaptable à tout type de contenu, léger, et à prix réduit, permettant d’assurer le suivi du colis le long de son trajet. L’étiquette RFID, ou tag, présent sur le colis, est reliée à un circuit faisant le tour du paquet. En cas d’ouverture inopportune, et au passage d’une antenne, l’état du paquet, ouvert ou fermé, est lu via le tag, enregistré dans une base de données, et une alerte est envoyée à l’utilisateur, sur le logiciel d’entreprise ainsi que sur l’application de son smartphone. De plus, notre application permet également de détecter la disparition du colis de la zone de tri, envoyant aussi une alerte sur le smartphone. Il est aussi possible que l’utilisateur « scanne » le tag RFID via un smartphone équipé NFC afin d’en connaître l’état. Notre projet peut donc être divisé en trois partie principales : la communication UHF entre le tag RFID et une antenne, la communication HF entre le tag RFID et un smartphone équipé NFC, et les interfaces utilisateur créées à cet effet. Ces trois éléments sont nécessaires au bon fonctionnement de notre système.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
1 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.