My Gly

L’objectif du projet MyGly est d’améliorer le traitement et le suivi des diabétiques. . Selon une étude de l’OMS en 2011, il y avait 400 000 de diabétiques en France, et ce chiffre augmente de 3 à 4% chaque année.

Le diabète est une maladie qui entraîne une perturbation du système de régulation de la glycémie. Le diabète de type 1 est insulinodépendant, le traitement s’effectue en deux étapes : la mesure de la glycémie puis l’injection d’insuline. Le projet MyGly s’intéresse uniquement à la mesure du taux de sucre.

Afin de cibler au mieux les attentes des patients, nous avons effectué un sondage auprès de la communauté diabétique via l’Association Française des Diabétiques, l’Aide aux Jeunes Diabétiques mais également via des forums spécialisés et groupes Facebook (en France et aux Etats-Unis).

Après sondage, le traitement de la maladie engendre des conditions de vie contraignantes entre autre à cause des piqûres régulières indispensables pour prélever une goutte de sang permettant de mesurer sa glycémie. Cette première étape du traitement est une réelle contrainte pour les diabétiques, ce qui les amène à ne pas la faire et à évaluer seul leur taux de sucre en fonction de leur état physique puis de s’injecter directement la dose d’insuline qu’il pense être la bonne. Cela engendre un important risque d’automédication entraînant des hypoglycémies soudaines : malaise dans le meilleur des cas et coma dans le pire des cas si une tierce personne n’intervient pas. Aussi, dans de telles conditions, si le diabétique est seul, cela crée une inquiétude permanente auprès des proches. Enfin, dans le cadre du suivi médical demandé par le médecin afin d’évaluer la stabilité du diabète, les relevés glycémiques deviennent irréguliers et son traitement moins fiable.

Nous proposons une mesure en continue de la glycémie par un capteur puis la transmission de ces données via connexion sécurisée à une application Smartphone. Notre capteur repose sur le principe de fonctionnement de la spectrophotométrie, appelée aussi spectroscopie. Elle mesure la capacité d’un milieu à absorber la lumière qui le traverse. De nombreuses études ont révélées que le glucose réagissait efficacement à une certaine longueur d’onde dans la zone de l’infrarouge proche (0.78 à 3 μm). Ainsi, en exploitant ce phénomène, on peut déterminer la concentration de glucose dans une solution.

Notre capteur se base donc sur une émission d’une lumière infrarouge, absorbant ainsi de la lumière. Cette dernière est ensuite réceptionnée par un capteur photosensible. Tout ceci permettant donc d’évaluer la glycémie du patient, en fonction de la différence d’intensité lumineuse.

Une fois ces mesures reçues par l’application via transmission Bluetooth, l’application propose plusieurs fonctionnalités: l’accès à un historique de son taux de glucose et des alertes envoyées à l’utilisateur lorsqu’il s’approche des seuils correspondant aux états d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie. Aussi, si l’utilisateur ne réagit pas pour rectifier son hypoglycémie ou hyperglycémie, un contact de son choix est alerté. Pour finir, il est possible d’envoyer ses données de glycémie à son médecin traitant via une connexion sécurisée afin de faciliter le suivi médical.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
1 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.