Débitmètre de Solides

Ce projet, en partenariat avec Elsys Design, consiste à créer un débitmètre sur des écoulements de solides qui utilise l’effet Doppler d'un ultrason.

De nos jours, il n’existe pas de débitmètre fonctionnant sur des écoulements de solides avec une technologie à ultrason tel que l’effet Doppler. Notre projet en partenariat avec l’entreprise Elsys Design constitue donc une innovation puisque d’une part, il utilise une technologie innovante, mais d’autre part, il est ancré dans les politiques économique et écologique actuelles, qui sont de développer des solutions bas coûts tout en respectant l’environnement.
Le but de notre PPE est de continuer le travail qui a été effectué l’an dernier (PFE) sur le débitmètre de solide en collaboration avec l’entreprise Elsys Design. Ce projet est encore à l’état de recherche.
ELSYS Design est le spécialiste de la conception de systèmes électroniques. Son expertise métier couvre toutes les étapes de la conception matérielle et logicielle, de l'étude de faisabilité à la validation finale du système. Son savoir-faire s’accentue sur trois axes : le software, l’hardware et les systèmes.

Notre débitmètre de solide utilise l'effet Doppler d'un ultrason réfléchi pour reconnaitre une graine lorsqu'elle passe devant les transducteurs.
Pour cela nous avons donc besoin d'un GBF qui fournit une onde sinusoïdale à un transducteur dans un tuyau. Les ondes sonores sont réfléchies par les graines qui passent dans ce tuyau et captées par un autre transducteur. Le signal capté par ce dernier est ensuite amplifié avant d'être reçu par la carte de démodulation. Cette carte a démodule le signal reçu avec le signal de sortie du GBF, et nous ressors un signal audio sur 44kHz (qui représente un pic à chaque fois qu'une graine passe devant le transducteur) qui est enregistré par la carte son d'un ordinateur.
Ensuite des algorithmes Matlab décortiquent le signal et nous donnent le nombre de graines ainsi que le temps d'acquisition, données nécessaire pour ensuite avoir le débit.

A ce niveau, plusieurs axes peuvent être développés pour le futur du projet : l’ajout d’un ou plusieurs transducteurs récepteurs voire émetteurs pourrait permettre des mesures plus précises. Avec deux transducteurs posés l’un en dessus de l’autre dans le tuyau seuls les grains passant devant sont exploités alors que de nombreux grains sont « cachés ». De plus, une augmentation de la fréquence des transducteurs permettraient également d’avoir des résultats plus précis au moment de l’acquisition des sons via la carte son du PC. Attention, il faudra faire attention à ce que ces évolutions n’affectent pas trop le prix global du prototype qu’on souhaite accessible pour le plus grand nombre. Le but final du projet étant d’essayer d’avoir un prototype mobile, ressemblant à une pince géante qu’on serait capable d’accrocher sur tout type de tuyaux, nous donnant le débit des graines.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ce test a pour but d'empêcher les spams.
12 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.